Cabinet d'Orthodontie du Dr SIMON

04 91 80 93 05

L'appareil que porte ton ami(e) n'est pas forcément celui qu'il te faut !

Les sept familles d’appareillages orthodontiques

La plupart des traitements orthodontiques utilisent un, ou plusieurs, types d’appareillages afin d’influer sur la position des dents et la croissance harmonieuse des mâchoires.

1) Les appareils multi-attaches

  • Des attaches appelées « brackets » ou « bagues », dans lesquelles un fil semi-rigide est inséré, sont collées sur chaque dent. Elles sont habituellement collées sur la surface externe des dents.
  • Des attaches collées sur la surface interne des dents. Orthodontie linguale. Seule technique réellement invisible, alliant de fait la précision des appareils fixes et l'esthètique. Utilisable pour tous les types de problème des l'adolescence.Voir l'orthodontie invisible : L'orthodontie linguale

Traitement multi attaches


2) Les gouttières

Il existe des gouttières amovibles transparentes. Elles sont le plus couvent utilisées pour les adultes, elle ne peuvent pas convenir aux adolescents. Moins fiables que les bagues en général et moins esthétiques que les bagues en lingual (collées sur les surfaces internes) elles trouvent leur intérêt pour des traitements de faible amplitude 6 à 8 semaines où il n'est question que d'un léger alignement incisif.
Voir l’orthodontie de compromis : Le traitement par gouttières


3) Les appareils fonctionnels

Les appareils fonctionnels permettent de corriger les décalages antéro-postérieurs (avant-arrière) ou transversaux (en largeur) entre les deux mâchoires.
Ils favorisent le bon développement des mâchoires et sont particulièrement intéressants pour les enfants en période de croissance. Ils peuvent être portés dès 7 ou 8 ans selon l'évolution dentaire de votre enfant.
Ces appareils sont soit fixes, soit amovibles.

a) Les activateurs de croissance, monobloc ou twin bloc : la mandibule (mâchoire inférieure) et le maxillaire (mâchoire du haut) sont figés dans l’appareil (ils ne sont portés que la nuit). Ces appareils sont utilisés pour les décalages importants.

b) Les ELN (Educateur Lingual Nocturne) permettent de contrôler la position de la langue qui est responsable de nombreuses pathologie orthodontiques.


Bielles de Herbst



4) Les appareils d’expansion

Ce sont des appareils fixes (quad helix) qui entraînent une augmentation de largeur de la machoire supèrieure. 

5) Les mainteneurs d'espace et appareils complémentaires

Les mainteneurs d'espace sont utilisés en cas de perte prématurée d’une de lait afin de permettre la bonne éruption de la future dent permanente. Ils peuvent être utilisés aussi bien à l'arcade supérieure qu'inférieure.

Accessoires orthodontiques

- Les élastiques intermaxillaires qui permettent une traction intermaxillaires.
A lire : Les élastiques en orthodontie
- Les minivis qui sont des accessoires d’ancrage orthodontique
A lire : Les mini-vis en orthodontie


6) Les forces extra orales de type masque de Delaire

Ces appareils ont une action sur les dents et la mâchoire supèrieure pour les positionner vers l’avant.
C’est un dispositif amovible mais dont l'appui est fixe (placé sur des bagues). Le but est de corriger les profils appelés prognathes.


7) Les appareils de contention

Ces appareils sont utilisés en prolongement du traitement orthodontique afin d’en consolider le résultat. C’est une période essentielle à respecter pour le maintien du bénéfice acquis.
- Les appareils de contention fixes : ils sont indispensables, il s’agit de fils collés à l’arrière des dents sur les incisives et les canines sont laissés à vie.


- Les appareils de contention amovibles de type gouttière à port nocturne ne sont portés que quelques mois


Contention de Hawley



A connaître : Les conditions de réussite d’un traitement

Article rédigé par le praticien le 11/04/2018